Parc culturel et Chateau de Rentilly. Veilhan, Bona et Lemercier

Le château de Rentilly, datant du XVIe siècle, se situe en Seine-et-Marne sur deux communes — Bussy-Saint-Martin et Bussy-Saint-Georges — dans la grande banlieue est de Paris.

Construit après guerre sur les ruines de son prédécesseur, lui-même moult fois rénové, détruit, refait depuis sa fondation en 1529, avant de finir en flammes en 1944.

La communauté d’agglomération a récemment souhaité y créer un centre d’art contemporain, ce pour quoi l’artiste Xavier Veilhan a proposé “Pourquoi ne pas le conserver tout en le faisant disparaître ?” : l’extérieur du château est maintenant entièrement recouvert de plaques en inox et de glaces sans tain. L’intérieur a été confié aux architectes Philippe Bona et Elisabeth Lemercier qui ont fait le choix de tout restructurer.


 

La construction du château de Rentilly, sous les ordres de Jean Bourdereul, avocat au parlement, date du début du XVIe siècle. Il fut acheté par Jean de Ligny, secrétaire du roi Henri IV et sa femme Anne Duguet, en 1599 qui ordonne une reconstruction entière du bâtiment.

De nombreux propriétaires se succèdent, la reconstruction complète du château commence en 1774 et se termine en 1780.

Le château est réquisitionné pendant la Seconde Guerre mondiale et sert de caserne à un groupe mobile de réserve. Le château est incendié à la Libération, le 22 août 1944. Jacques Menier, propriétaire depuis 1913, le fait reconstruire entre 1954 et 1957 dans le style Directoire.